des centaines d'astuces pour vous faciliter le quotidien

Le distributeur automa-shit

29/04/2013 11:52

 


ENCORE UNE INNOVATION GRENOBLOISE !

 

 

On répète sans arrêt-à raison ! - que Grenoble est une ville innovante. Mais pourquoi

diable l'innovation devrait-elle se cantonner dans les quartier nord de la ville ?

pourquoi la création de richesse, la recherche illimité de profit devrait-elle se limiter

aux laboratoires et centre de recherche de la presqu'île scientifique ou aux zones

d'activités comme Innovallée ?

Cette profonde injustice est en train d'être réparé : dans les quartiers sud aussi, on se veut à la pointe de la modernité . Le quartier, Mistral, longtemps considéré comme

perdu pour la cause de l' innovation, vient de faire de lui pour un dispositif installé

dernièrement au coeur du quartier : le "distributeur presque automatique de drogue ",

auquel Le Daubé (2/04/2013) a consacré une pleine page .

 

 

 

 

Comment ça marche ? Fini le commerce de drogues à l'ancienne, sous le manteau dans un hall ou discrètement dans un coin d' un immeuble. Celui-la était profondément inégalitaire et discriminant :

il excluait de fait les personnes timides et celle qui ne connaissent pas les lieux. Grasse au travail de

jeunes entrepreneurs, la vente de produit illicites se réalise maintenant a ciel ouvert et à la vue de tous. Sur la place au milieu du quartier, un trou a été creusé dans un mur. N'importe qui peut s'y

rendre à toute heure du jour ou de la nuit, quelque soit la nationalité, son âge, son orientation sexuelle

sa taille ou le montant de sa carte bancaire. L'endroit même accessible au personne a mobilité réduite.

Un client nous raconte :" Un interphone permet de signalé la présence. Une ganté sort alors du trou et

une voix quel est la nature du produit recherché : shit, herbe, coke, tout est disponible. La mai gantée

l'argent, disparaît dans le trou et ressort un instant plus tard avec un sachet correspondant a la demande " .

 

 

Depuis une année que ce dispositif innovant est installé, le succès ne se dément pas. Il a véritablement permis d'ouvrir le quartier et de faire venir du monde dans cet endroit injustement

enclavé et stigmatisé. On vient de toute l'agglomération à Mistral pour faire ses courses et cette innovation est même devenue une attraction. Une néo-cliente nous a confié : "certains jours, en 

fin d'après-midi, une telle queue se forme devant le trou " qu'un de ces innovant entrepreneurs est

obligé de sortir pour organisé plusieurs files selon les produit désiré, " comme au cinéma ". Les habitants de Mistral voient ainsi défilé toute la journée un faune variée, allant du jeune étudiant chevelu au cadre dynamique avec belle voiture et attaché-case. L'arrivé de ces clients permet même

un peut de mixité sociale dans ce quartier ou l'essentiel de la population vit chichement. La réussite

est telle qu'un témoin anonyme déclare au daubé (02/04/2013): " C'est un système très bien organisé

qui est vue de près par les plus gros trafiquants parce que les interlocuteurs et les risque sont limités.

Et sa brasse des centaines de milliers d'euro. C'est une sorte d'expérimentation qui pourrait reprise ailleurs." 

 

 

En attendant d'essaimer dans d'autres villes ou d'autre quartier, le dispositif a fait des petits à Mistral

même. À quelque centaines de mètres du distributeur automa-shit, un autre point de vente similaire a

été installé, avant d'être pris pour cible par la police, qui n'a pas dû mesuré toute la dimension innovante de ce système. Celui-la était en effet équipé " système de visiophonie permettant de voir

qui venait acheter de la drogue " Le Daubé, 27/02/2013). Les policiers ont également découvert un tunnel sur une vingtaine de mètres afin de pouvoir passer du point de vente à la montée d'immeuble

voisine, ainsi que des talkie-walkie. Interphones, systèmes vidéos de surveillance : on ici la volonté

de ces jeunes entrepreneurs de s'intégrer au modèle Grenoblois en prenant soin d'utilisé le meilleure

de la technologie dans leurs activité quotidienne. on pour même imaginé imaginé des collaborations

avec le CEA-Grenoble pour crée des innovations technologiques adapté a ce commerce : robot

remplacent la main humaine gantée, écran tactile intelligent pour choisir son produit, application pour

Iphone pour passer sa commande, pré-payement en ligne :   

 

Et pourquoi pas créer un pôle de compétitivité, " Minaloshit " ou "

Crolles Beuh,"pour assurer la visibilité internationale de ce savoir-

faire local ? 

 


 

 

les débouchés sont potentiellement nombreux. Et pourquoi un pôle compétitivité, " Minaloshit " ou

" Crolle Beuh ", pour assurer la visibilité international de ce savoir-faire local ?

 

L'esprit ingénieux de ces précurseurs semble en tout cas intéresser le champs politique. L'UMP se

même de cet exemple pour attaqué la PS au pouvoir. "Il < NDR : les socialistes > font semblant

de réfléchir depuis des mois et des mois pour ne pas décidé de mettre en place un vrai réseau de

caméras vidéo protection, tandis que les délinquants installent des système visiophonie sur la voie publique, rue Albert Thomas à la cité Mistral, pour surveillé la rue et les trafics de drogue ! "

(Jean-Claude Peyrin à la première primaire UMP, 20/03/2013). On voie que ces actes innovant

pourraient pousser les politique à prendre des décisions courageuses.

 

 

Pour la cité, les effets positifs de cette activité marchande sont légions :

outre une baisse sensible du nombre de cambriolages constaté par les habitant, il faut noté 

le formidable débouché qu'offre cette activité à de nombreux jeunes. Les opération menées

par la ville de Grenoble, "100 chances, 100 emplois " ou le Forum pour l'emploi " ne peuvent se

prévaloir d'un tel succès. Rejetés par l' Éducation national et le marché classique de l'emploi, il

trouvent un statut social et salaire plus confortable, Guetteur, comptable, convoyeur, vendeur :

les métier sont variés, les perspectives d'évolution de carrière intéressantes. Les séminairs

d'entreprise régulièrement organisés à Varces permettent aussi de voir du pays.

 

impossible en revanche de connaître les détails de leurs organisation ou le rapport avec leur

hiérarchie. Ces jeunes ont en effet intégré la même règle de fonctionnement que les salariés

des collectivités publiques ou des grandes entreprise : le devoir de réserve. Leur discipline

est aussi rigide que celle des employés de la ville de Grenoble, restant bouche-cousues

concernant l'ambiances à l'intérieur de leur organisation et la personnalité de leurs leaders.

 

 

Certaines personnes, envers et contre tout, prétendent que les produit vendu ici serait dangereux

pour la santé. Une attitude de peur et de rejet stérile, dûe paralysant principe de précaution.

Pourtant, aucune étude sérieuse n'a démontré que la consommation de cannabis ou de cocaÏne

était dangereuse pour la santé, les morts imputés à ces cause étant, comme pour Tchernobyl ou

ou l'industrie chimique, sujettes a de nombreuses controverse. Si on écoutait ces gens-là,

frileux par nature, on retournerais au temps l'alanbic-à-papa et de la fumette du tussilage.

On reproche également à ces pionniers de leurs fournir des de plus en plus chers et de moins en moins bonne qualité. Mais il ne s'agit pas de mauvaise intentions, juste de l'application concrète

du concept de l'obsolescense programmé, qui guide la croissance de tant d'entreprises dans des

secteurs d'activité plus traditionnels. Contrairement a Daubé, il ne faut pas voir dans ce commerce et les activité de ces jeunes une menace pour le système. Par le biais de cette " libre

entreprise Mistralienne ", comme disent certains habitant, ils soutienne activement le développement du capitalisme sauvage. Des expert nous confirment cette évidence, comme le rappeur quarantenaire Akhénathon : "les gamins du quartiers n'ont majoritairement plus aucune

conscience social, ni politique. Il veulent ressemblé a " monsieur tout le monde ", mais version riche. (...) Et si certains d'entre eux sont délinquant pour pouvoir accéder à leur idéal, se ne sont

pas des " robin des bois ", ce sont des délinquant ultra-libéraux " (Le Huffington Post, 28/02/2013

). Le philosophe Jean-claude Michéa pense, lui, que ces dynamique businessemen sont "infiniment mieux intégrés < au système capitaliste > que ne sont les population, indigène ou immigrées,

dont <ils assurent> le contrôle et l'exploitation à l'intérieur de ces quartier expérimentaux que

l'état < leurs > a laissé en gérance ". Il assure que, comme les membres du Medef, ils assigne 

" a toute activité humaine un objectif unique ( la thune ), un modèle unique (la transaction violente ou bizness) et un modèle anthropologique unique (être un chacal) ". Leur raison d'être

est donc " de recycler, à l'usage des périphérie du système, la pratique et l'imaginaire qui en définissent le Centre et le sommet. L'ambition de ses membres n'a, certes, jamais été d'être

la négation en acte de l'économie régnante. Il n'aspirent,tout au contraire, qu'a devenir les

golden boys des bas fonds. Calcul qui est tout sauf utopique " (Jean-Claude Michéa, L'enseignement de l'ignorance, climats, 1999).

 

Ainsi la municipalité devrait-elle considérer les petits commerçants de Mistral et des autres quartier de Grenoble comme des modèles de développement de son idéologie dans le sud de la

ville. Si la mairie soutient  -  via ses subventions au CEA- de Grenoble, aux pôle de compétitivité,

aux grande entreprise de nouvelle technologie comme STMicroelectrnics  -  le capitalisme mondialisé, l'ultra-libéralisme, la concurrence acharné, la recherche illimité de profit, la marchandisation de la vie, alors pour être en cohérence avec ses actes, elle doit également soutenir les " automa-shit " de Mistral. /

 

 

Galerie de photos : Le distributeur automa-shit

/album/galerie-de-photos-le-distributeur-automa-shit/dsc-0050-jpg/
/album/galerie-de-photos-le-distributeur-automa-shit/dsc-0052-jpg/
/album/galerie-de-photos-le-distributeur-automa-shit/dsc-0053-jpg/

Rechercher dans le site

Contact

MAC ASTUCE1

ASTUCES INFORMATIQUE WINDOWS

17/03/2016 19:06

Bon plan, les meilleurs sites et applications pour mini budget

  Vous êtes un radin ou simplement n’aimez pas dépenser un sou !   Ne vous inquiétez pas vous n'êtes pas le seul, des applications et sites Web sont spécialement dédiés à ceux qui traquent  les bonnes affaires. Radins.com    accompagne les...

TOUTS SAVOIR SUR LES DRONES

13/03/2015 10:55

Le drone DJI capture l'image d'un objet volant non identifié

Le drone DJI aurait  filmé un objet volant non identifié au-dessus de la Silicon Valley. La vidéo fait grand bruit sur Internet et suscite les hypothèses les plus variées.  La vidéo a été mise en ligne le 8 mars. Les images auraient été tournées par un drone DJI...
08/03/2015 12:58

Le drone DJI S1000+ hexacopter photo pro

Le DJI S1000+ hexacopter est un drone prêt à voler et à capturer le summum de la photographie aérienne.   Si vous cherchez un drone professionnel pour des inspections, agricole de précision, la photographie, la cinématographie, l'arpentage et plus, le S-1000 est le...

 

BEAUTÉ A PETIT PRIX

14/10/2013 10:41

Astuce des Sourcils épilation d'arc parfaites

  Le matériel : 1 une pince à épiler qu’on désinfectera à l’alcool ou autre antiseptique avant toute utilisation 2 un coton, un crayon au khôl pour tracer la ligne que suivra l’épilation 3 éventuellement un glaçon. En effet, un glaçon passé sur le sourcil avant...
 

  PARTENAIRE