des centaines d'astuces pour vous faciliter le quotidien

France: Des dizaines de boutiques et de coiffeurs ont commencé à accepter une monnaie complémentaire.

France: Des dizaines de boutiques et de coiffeurs ont commencé à accepter une monnaie complémentaire.

07/08/2013

 

Des dizaines de boutiques et de coiffeurs ont commencé à accepter une monnaie complémentaire. Les petits entrepreneurs soutiennent ainsi l’économie locale et se battent contre la crise économique et la spéculation boursière.

 

En Ardèche, dans la commune d’Aubenas, où habitent 12 000 personnes, il est possible de payer avec une monnaie de singe. Et de manière totalement légale. Il existe déjà 17 monnaies complémentaires dans les différentes régions de France. L’hebdomadaire allemand Der Spiegel ajoute que cette idée est à l’étude dans une

dizaine d’autres régions, Paris y compris.

 

À Aubenas, des billets avec un dessin de marrons ont cours, à Saint-Étienne, ce sont des billets avec des pommes de terre, à Grenoble, avec des tournesols. À Angers, on paie avec des « abeilles », et les pêcheurs du sud de la Bretagne ont choisi les « sardines ». Les monnaies complémentaires sont surtout utilisées par les fermiers et les entrepreneurs locaux : boutiques de fruits et légumes, coiffeurs, maçons et garagistes.

 

Le principe est simple : l’argent, les produits et les services s’échangent contre la monnaie locale, qui a cours seulement dans une région donnée. Ainsi, grâce aux investissements des entrepreneurs locaux, l’économie régionale se développe. De plus, la monnaie complémentaire perd de la valeur par rapport à la monnaie

nationale, ce qui garantit une circulation constante plutôt qu’une accumulation.

 

Toutefois, cette idée n’est pas nouvelle. Les Albenassiens l’ont empruntée à leurs aïeuls. Après la Seconde Guerre mondiale, les habitants manquaient d’argent. Afin de stimuler les échanges commerciaux, la chambre de commerce a commencé à imprimer des billets. Cela n’a duré que jusqu’à ce que, à la fin des années 1940,

la banque centrale n’ait pas assez de francs pour échanger.

 

L’expérience est menée dans d’autres pays européens. Par exemple, la ville britannique de Bristol a adopté sa propre monnaie en septembre 2012 et le début des années 2000 a vu le boom des monnaies régionales en Allemagne.

 

Ce nouveau modèle économique a sauvé le pays d’une faible consommation chronique. Cependant, en 2012, on pouvait observer chez les Allemands une formidable envie de consommer, et aujourd’hui, l’Allemagne profite plus que n’importe qui d’autre de la mondialisation. À la différence de leur voisin, la France, les monnaies complémentaires ne leur sont plus nécessaires.

 

 

Rechercher dans le site

Contact

MAC ASTUCE1

ASTUCES INFORMATIQUE WINDOWS

17/03/2016 19:06

Bon plan, les meilleurs sites et applications pour mini budget

  Vous êtes un radin ou simplement n’aimez pas dépenser un sou !   Ne vous inquiétez pas vous n'êtes pas le seul, des applications et sites Web sont spécialement dédiés à ceux qui traquent  les bonnes affaires. Radins.com    accompagne les...

TOUTS SAVOIR SUR LES DRONES

13/03/2015 10:55

Le drone DJI capture l'image d'un objet volant non identifié

Le drone DJI aurait  filmé un objet volant non identifié au-dessus de la Silicon Valley. La vidéo fait grand bruit sur Internet et suscite les hypothèses les plus variées.  La vidéo a été mise en ligne le 8 mars. Les images auraient été tournées par un drone DJI...
08/03/2015 12:58

Le drone DJI S1000+ hexacopter photo pro

Le DJI S1000+ hexacopter est un drone prêt à voler et à capturer le summum de la photographie aérienne.   Si vous cherchez un drone professionnel pour des inspections, agricole de précision, la photographie, la cinématographie, l'arpentage et plus, le S-1000 est le...

 

BEAUTÉ A PETIT PRIX

03/12/2012 22:56

Comment prendre un bain adoucissant

    Quand on veut prendre un bain adoucissant, on peut se préparer le mélange maison soi-même et en plus il est naturel.   Il faut mélanger une demi-tasse de miel avec deux grosses cuillères d’essence de lavande et rajouter le tout dans...
 

  PARTENAIRE