des centaines d'astuces pour vous faciliter le quotidien

Quand le mensonge manifeste la décomposition du champ politique. «La parole publique ne vaut plus rien»

Quand le mensonge manifeste la décomposition du champ politique. «La parole publique ne vaut plus rien»

Qu’est-ce que l’affaire Cahuzac dit de l’état de la démocratie?

Christian Salmon: Après ses aveux, on s’est mis à pousser des cris d’orfraie: les hommes politiques nous mentent, c’est indigne, honteux, etc. On réduit à des considérations éthico-morales une affaire qui, en réalité, manifeste un problème plus profond, touchant au fonctionnement même de la démocratie, à ses institutions et ses relais, à l’indépendance des contre-pouvoirs que sont la justice et les médias.

Jérôme Cahuzac a menti devant la représentation nationale. Pour ma part, je m’interroge encore: comment est-ce possible? La réponse n’est pas à chercher du côté de la psychologie du personnage, ce n’est pas ce qui compte. Mais qu’est devenu le parlement pour que les paroles qu’on y prononce, pour dire la vérité ou le mensonge, n’aient à ce point plus d’importance? Dès lors que l’on vit dans ce monde du simulacre, pour parler comme Baudrillard, on est dans une logique de performance, la frontière entre réalité et fiction, vérité et mensonge, perd toute son importance au profit de la seule efficacité de l’énoncé.

– Comment en est-on arrivé à cette dévalorisation de la parole publique?

– Depuis une trentaine d’années, on assiste à une réduction progressive du pouvoir des Etats. Ils ont perdu leurs prérogatives de base, comme celle de battre monnaie ou de contrôler les frontières. En même temps, ils sont toujours plus soumis à des intérêts qui les dépassent: ceux des marchés financiers d’abord, des organisations et des alliances supranationales, des lobbys privés. Parallèlement, les logiques de la démocratie participative ont complètement changé. Avant, la scène du pouvoir, c’était les assemblées parlementaires, les cabinets ministériels. L’étude des dossiers prenait du temps, tout comme les délibérations. Aujourd’hui, la scène du pouvoir, c’est la télévision et les réseaux sociaux. Les espaces politiques et médiatiques ont fusionné. Et ce nouveau dispositif du pouvoir réclame des hommes politiques une télé-présence continue. Le public assiste donc au spectacle de ces hommes qui ne sont plus que les figures d’un pouvoir qu’ils ne détiennent plus.

Que dire de l’omniprésence des communicants?

Le dispositif du pouvoir s’est transformé. Ces dernières décennies, on a vu une pénétration des agences de communication au sein de l’appareil d’Etat. A l’époque, un ministre était entouré d’un directeur de cabinet et d’une vingtaine de collaborateurs, dans une logique d’expertise et d’approfondissement des problèmes. Aujourd’hui, le pouvoir, ce n’est plus qu’un trio: l’homme politique, son chargé de communication, et le journaliste. On se croirait dans la série téléviséeBorgen.

 

– Les médias aussi ont perdu leur crédibilité.

– L’espace du dialogue républicain et de l’information n’a cessé de se réduire au profit du décryptage, de l’analyse de performance publique. On étudie la gestuelle de l’homme politique, on commente le choix de ses vêtements. Les médias ne cherchent plus les faits. Le journaliste n’est plus qu’un animateur, un performeur. A la logique du dialogue s’est substituée celle de l’interruption. Le résultat, c’est évidemment cette perte de crédibilité de la parole publique.

– Puisque la perte de confiance est généralisée, pourquoi s’émouvoir du mensonge de Jérôme Cahuzac?

– Le problème, c’est que le ministre du Budget incarnait un certain «parler vrai», qui est le discours du pouvoir en temps de crise. Dire la vérité aux citoyens, c’est aussi les enjoindre aux sacrifices. Derrière la Vérité, il y a la Rigueur, le Désendettement – qui, soit dit en passant, ne cache rien d’autre que la perte de souveraineté. La rigueur, c’est l’Union européenne et les marchés financiers… L’affaire Cahuzac, en décrédibilisant sa parole, suffit à ébranler toute la logique gouvernementale. Propos recueillis par R. G.

 

 

 

Search site

Contact

MAC ASTUCE1

ASTUCES INFORMATIQUE WINDOWS

17/03/2016 19:06

Bon plan, les meilleurs sites et applications pour mini budget

  Vous êtes un radin ou simplement n’aimez pas dépenser un sou !   Ne vous inquiétez pas vous n'êtes pas le seul, des applications et sites Web sont spécialement dédiés à ceux qui traquent  les bonnes affaires. Radins.com    accompagne les...

TOUTS SAVOIR SUR LES DRONES

13/03/2015 10:55

Le drone DJI capture l'image d'un objet volant non identifié

Le drone DJI aurait  filmé un objet volant non identifié au-dessus de la Silicon Valley. La vidéo fait grand bruit sur Internet et suscite les hypothèses les plus variées.  La vidéo a été mise en ligne le 8 mars. Les images auraient été tournées par un drone DJI...
08/03/2015 12:58

Le drone DJI S1000+ hexacopter photo pro

Le DJI S1000+ hexacopter est un drone prêt à voler et à capturer le summum de la photographie aérienne.   Si vous cherchez un drone professionnel pour des inspections, agricole de précision, la photographie, la cinématographie, l'arpentage et plus, le S-1000 est le...

 

BEAUTÉ A PETIT PRIX

03/12/2012 22:56

Comment prendre un bain adoucissant

    Quand on veut prendre un bain adoucissant, on peut se préparer le mélange maison soi-même et en plus il est naturel.   Il faut mélanger une demi-tasse de miel avec deux grosses cuillères d’essence de lavande et rajouter le tout dans...
 

  PARTENAIRE