des centaines d'astuces pour vous faciliter le quotidien


Les dauphins de combat stationnés en Crimée.

Les dauphins de combat stationnés en Crimée.


 

 

La Russie a mis la main sur une unité très spéciale de l’armée ukrainienne : les dauphins de combat stationnés en Crimée, d’après l’agence russe Ria Novesti. Kiev n’a pas confirmé ce passage à l’ennemi.

 

Pour qui nagent les dauphins de combat de Crimée ? Dans le conflit opposant la Russie et l’Ukraine, cette section d’assaut sous-marine est devenue le dernier sujet de spéculation à la mode. L’armée russe aurait, en effet, décidé de se les approprier, a affirmé l’agence russe Ria Novosti, jeudi 27 mars, citant un employé du centre naval de Sébastopol où les cétacés sont entraînés.

 

Aucune autorité ukrainienne n’a, pourtant, pu confirmer le passage à l’ennemi de ces mammifères. Les informations de Crimée arrivent, en effet, au compte-goutte à Kiev “depuis que la Crimée a été annexée”,souligne le Washington Post. De son côté, la chaîne CNN s’est vu opposer une fin de non-recevoir sur la question par le ministère de la Défense ukrainien qui s’est borné à dire que les informations à ce sujet “sont classifiées”.

 

C’est dire si la question est sensible pour Kiev. Les dauphins militaires peuvent, en effet, jouer “un rôle crucial”, d’après Ria Novosti, pour protéger les côtes de Crimée. Ils sont entraînés à détecter les mines sous-marines qui échappent aux radars peu efficaces dans des zones très encombrées comme le port de Sébastopol. Ils peuvent aussi se transformer en “dents de la mer” de l’armée et attaquer les nageurs de combat qui auraient réussi à tromper la vigilance des gardes-côtes.

 

Cette brigade de soldats cétacés est un héritage de la Guerre froide. Elle a été formée par les Soviétiques au début des années 70 et s’est retrouvée sous autorité ukrainienne après l’effondrement de l’URSS. Kiev a alors jugé qu’avec la chute du mur de Berlin la menace occidentale n’était plus suffisamment forte pour justifier de garder des dauphins réservistes prêts au combat. Les mammifères ont donc retrouvé une vie civile et ont participé à des programmes d’aides aux enfants handicapés.

 

 

Lire la suite :France 24 : L’actualité internationale 24h / 24